Actualités

Jeans et pantalons de camouflage

Dans le but de dénoncer le projet de loi 3 sur les régimes de retraite, les policiers de l’agglomération de Longueuil portent depuis ce matin et pour une durée indéterminée des pantalons de camouflage et des jeans durant leur quart de travail, a appris Le Courrier du Sud.

Même s’il n’a jamais été au combat, le Sentimental Journey a impressionné les amateurs d’aviation et d’histoire, lors de son passage à l’aéroport de Saint-Hubert, la semaine dernière.

Un bombardier B-17 en visite

Il fut l'un des géants du ciel. Sans son extraordinaire concours, la Seconde Guerre mondiale aurait peut-être pris un tout autre tournant, qui aurait pu permettre au troisième Reich d'envisager une victoire définitive sur les alliés. Le célèbre bombardier B-17 est un avion comme on n'en fait plus.

À raison de 6 rencontres de 2 heures chacune, les artistes et travailleurs culturels peuvent faire la différence auprès des adolescents. Sur la photo, Myëlle, auteure-compositrice-interprète, en compagnie de Cassandra.

Mentors culturels recherchés !

Transmettre la passion de son métier peut avoir une influence déterminante pour l’avenir d'un jeune adolescent en mal de repères. C'est pourquoi l'organisme Culture pour tous est présentement à la recherche de mentors culturels dans le cadre d'un programme qui vise à soutenir la persévérance scolaire auprès des élèves de 3e secondaire.

L’herbe longue était toujours présente au 6500, boul. Grande-Allée, dans le parc industriel Litchfield, même après la distribution d’un avis de la Ville.

Des entreprises et des propriétaires de terrains

Les entreprises et propriétaires de terrains situés dans le secteur du parc industriel Litchfield, sur boul. Grande-Allée, à Saint-Hubert, devront entretenir leurs pelouses. La Ville de Longueuil a dernièrement émis des avis à chacun des détenteurs dont la hauteur de la pelouse dépassait la limite permise.

Johanne Domingue et Léo Koby Véro ne sont pas surpris qu’un avion se soit écrasé dans la cour arrière d’une maison de Saint-Hubert.

Ce n’était qu’une question de temps

L’écrasement d’un avion dans la cour arrière d’une maison de Saint-Hubert, samedi, était à prévoir, croient la porte-parole du Comité antipollution des avions de Longueuil (CAPA-L), Johanne Domingue, et l’Hubertin Léo Koby Véro, qui avait d’ailleurs prévenu la municipalité d’une telle possibilité l’année dernière.